Lifestyle

Plumeau, boite à malice, et bouts de ficelle

By  | 

« Une place pour chaque chose et chaque chose a sa place », disait ma grand mère, bien qu’au fil des années ce leitmotiv, m’ait enervée, agacée il m’a finalement rattrapée. Même si je ne suis pas une névrosée de l’éponge, ni une stakhanoviste du rangement,  je ne suis pas non plus une fan du désordre ou du fouillis.
Alors pour gagner du temps et de l’energie j’ai adopté quelques bons plans anti pagaille .
Première étape :
Triez et organisez ensemble les objets de même famille. Par exemple dans la cuisine, utilisez un tiroir pour tous les couteaux, un autre pour les ustensiles, les couverts de table, et un dernier pour les planches à découper.
Rangez les nappes, les serviettes et les torchons ensemble dans une commode, une armoire, (par couleur, si vous êtes maniaque).
Réunissez toutes les ampoules, les piles, les rallonges dans des boites (jolies les boites ) et remettez les toujours au même endroit (cela vous évitera les crises de nerf). J’ai longtemps cherché un endroit pratique pour mes livres de cuisine, finalement je leur ai fait de la place dans un placard à ma hauteur.
Deuxième étape :

Pratiquez le FIFO (first in first out) c’est a dire premier rangé, premier sorti, rien de mieux pour éviter les torchons jaunis ou les verres poussiéreux.

Troisième et dernière étape:

Tenez vous en a cette organisation (le plus difficile).

livres de cuisine

En 1995, le designer Frédéric Perigot fait de son obsession du rangement, un concept et une entreprise florissante. Son crédo ? « Aucune pollution visuelle, rien de moche ne doit rentrer dans la maison ». Il invente la droguerie de luxe et donne ses lettres de noblesse aux plumeaux. Beaucoup de créateurs lui ont emboité le pas et c’est la raison pour laquelle on  trouve aujourd’hui des éponges en forme de poisson, des ramasses miettes design et des sacs en papier à diverses vocations dans des concept-stores comme Merci. Désormais on époussette chic, on balaie branché et on range dans la bonne humeur .

Stand Andrée Jardin au salon Maison & Objets janvier 2017

Stand Andrée Jardin au salon Maison & Objets janvier 2017

On  détourne les contenants, on se débarrasse des emballages et on congédie les cartons. A nous les paniers, les seaux, les caisses anciennes etc.

caisses

Les céréales, les graines, les farines, les sucres, les pâtes et autres légumes secs trouveront refuge dans des boites en fer colorées ou des bocaux anciens.

IMG_4636

Les cuillères en bois, les louches et autres ustensiles de cuisine seront a portée de main dans une cruche en terre cuite ou un vase en zinc, les bougies dans un pot en verre. Ne cachez plus les jolies bobines de ficelle, mettez les en scène!

bougies dans le bocal

ficelle de lin

Dans la salle de bain regroupez vos crayons, rouges a lèvre, mascara  dans le crémier de tattie Yvonne ou dans le sucrier de votre service de mariage dont vous avez cassé le couvercle. et recyclez les verres à bougie en pot à coton. Gardez toutes les belles boites pour y ranger vos gants,vos foulards, etc.

Et pourquoi ne pas recycler la corbeille de fruits en porte-serviettes, le seau en zinc en seau à champagne et le sac des courses en cache-pot.

Le but étant de dérider le ménage, de débarbouiller le quotidien et de faire la maison jolie et gaie.

porte-serviettes

 

sac en papier

Que votre dimanche soit organisé, bien rempli et harmonieux !

2 Comments

  1. Irma

    13 mai 2017 at 15 h 38 min

    Je viens de lire plusieurs posts avec plaisir. C’est clair, d’une écriture légère et pas ennuyeuse. Bon we.

    • kath-n-ko

      13 mai 2017 at 16 h 08 min

      Merci Irma, ça me touche beaucoup et me remotive car je dois bien l’avouer en ce moment la créativité est en berne, bon we également

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *