Expo

Le Pérugin au musée Jacquemart-André

By  | 

L’heure de la rentrée à sonné pour ce qui me concerne, adieu transats, farniente et couchers de soleil sur la plage.

En ce tout début d’automne, ma première sortie parisienne est pour le merveilleux musée Jacquemart-André, ancien hôtel particulier d’Edouard André, héritier d’une des plus grosses fortunes du Second Empire, et de sa femme Nélie Jacquemart.

Situé au 158 bd Haussman dans le VIIIe arrondissement il est la propriété de l’Institut de France depuis 1913.

jacquemartAndré

 

Construit dans les années 1870, il fut le théâtre de nombreuses fêtes et de réceptions extravagantes où le Tout Paris se rencontra.

Mécène et collectionneur passionné, le couple consacra sa vie entière à réunir des peintures françaises, italiennes, hollandaises et flamandes, des sculptures, du mobilier et des objets d’art.Dans cette maison-musée se côtoient plus de 5000 oeuvres d’artistes illustres tels que Bellini,Botticelli, Boucher,Canaletto, Carpeaux, Fragonard, Nattier ..etc

jacquemart 3

Jacquemart4

Témoins de cette époque, le salon des peintures, le salon des tapisseries, le grand salon, le boudoir, le jardin d’hiver, la bibliothèque…etc sont ouverts au public selon la volonté de Nélie Jacquemart , on peut se restaurer dans  l’ancienne salle à manger, transformée en café/salon de thé.

Outre un musée aux collections permanentes, il est également le lieu d’expositions temporaires telle que celle des oeuvres de Pietro Vannucci dit Le Pérugin , qui a lieu ces jours-ci.

IMG_8226

 

Grand maitre de la Renaissance, Le Pérugin, surnom hérité de ses nombreux séjours artistiques à Pérouse,,est considéré comme l’un des plus grands peintres d’Italie. Sa maitrise absolue du dessin,l’harmonie de ses couleurs et le raffinement de ses oeuvres,(cf ses douces madones, qui parait-il, ressemblent toutes à sa femme) témoignent de sa grande aisance technique.Il est l’un des premiers artistes italiens à utiliser la peinture à l’huile selon la méthode flamande.

Il a contribué comme d’autres grands peintres de l’époque aux fresques de la Chapelle Sixtine.

Huile sur toile, 178 × 164 cm, Galerie des Offices, Florence.

Huile sur toile, 178 × 164 cm, Galerie des Offices, Florence.

 

Dans une ambiance feutrée,  à la sobre mise  en scène, cette magnifique exposition réunit une cinquantaine de ses toiles qui montrent son influence majeure sur ses contemporains, en particulier sur Raphaël dont 10 de ses oeuvres sont présentées exceptionnellement.On hésite d’ailleurs à attribuer à l’un ou à l’autre certaines des peintures exposées .

Le baptême du Christ (ca 1492)

Le baptême du Christ (ca 1492)

Que votre dimanche soit artistique, pictural et harmonieux !

 

 

2 Comments

  1. Slow Down

    21 septembre 2014 at 20 h 27 min

    Ce musée est un de mes préférés dans Paris. Et les expos sont toujours d’une très grande qualité. Celle d’Eugène Bourdin l’an passé était magnifique.
    Je n’ai pas encore vu l’ensemble de la programmation, mais cela commence bien!
    Bonne soirée
    Elisa

    • kath-n-ko

      23 septembre 2014 at 18 h 43 min

      Moi aussi, j’aime beaucoup l’atmosphère de cette « maison-musée », que ce soit pour leur expo permanente ou leurs expo temporaires
      bonne soirée

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *