Les Billets de Kath & ko

Mes livres de septembre

By  | 

Aujourd’hui samedi 19 septembre, le soleil a beau fanfaronné et nous la jouer  » hey, hey, je suis là, c’est encore l’été pour quelques jours »nous avons depuis quelques semaines un temps de crotte plus propice à rester sous la couette avec un bon livre qu’à batifoler dans les champs, les cheveux au vent ..

Le mois d’août m’ayant permis de faire un bon  stock de lectures, j’ai quelques romans à vous recommander en cette fin de saison,  histoire de vous aider à faire le deuil de ce bel été. Pour une fois, cet article est consacré à un seul écrivain et à ses 3 premiers livres qui sont parus entre 2012 et 2015 .

IMG_2986

 

 

Je dois l’avouer le titre de ce premier livre m’a intriguée avant même de connaitre le nom  de son auteur, en effet, Les gens heureux lisent et boivent du café n’est pas un titre anodin et vous donne aussitôt envie d’en savoir un peu plus. Psychologue de formation, Agnès Martin Lugand a d’abord publié ce roman en auto-édition sur le net (Amazon) fin 2012 puis s’est vite fait remarquée par les Editions Michel Lafon qui lui ont proposée un contrat d’édition classique. Trois cent mille exemplaires vendus plus tard, l’aventure continue et se transforme en conte de fée.

Ce premier opus raconte l’histoire de Diane, gérante d’un café littéraire à Paris, maman de Clara et épouse de Colin qui dès les premières lignes perd ce qu’elle à de plus cher au monde, son enfant et son mari, dans un accident de la route. On assiste la boule au ventre à  sa longue descente aux enfers, à son refus de se laver, de sortir, de s’habiller, maintenue en vie grâce à son meilleur ami, Félix.

« Je n’avais touché à rien, ni à sa couette roulée en boule, ni à ses jouets éparpillés aux quatre coins, ni à sa chemise de nuit par terre, ni à sa petite valise à roulettes où elle avait mis ses poupées pour les vacances, le doudou avec lequel elle était partie et celui avec lequel je dormais ». Pourtant au bout d’un an de chagrin et de désespoir, l’envie de s’évader est la plus forte et Diane décide de s’offrir une nouvelle vie en Irlande. Là-bas, elle va faire des rencontres qui vont bousculer ses certitudes et l’aider à se reconstruire.

Les gens heureux lisent et boivent du café

 

Ce qui nous laisse pourtant un peu sur notre faim, mais Agnès Martin- Lugand à eut la bonne idée d’écrire la suite 2 ans plus tard intitulée La vie est facile, ne t’inquiète pas :

Bien sûr, le temps à passé et Diane à réappris à vivre, elle est rentrée à Paris et même si elle à laissé un petit bout de son coeur en Irlande,  elle vit heureuse entre les clients de son café et son ami Félix . Mais la vie n’est pas un long fleuve tranquille et la frontière de ses possibles va se révéler fragile. A lire pour se faire du bien ..

 

La vie est facile, ne t'inquiete pas

 

Entre le 1er et le 2ème tome, Agnès Martin -Lugand n’à pas chômé, elle a aussi écrit « Entre mes mains le bonheur se faufile » et je dois bien l’avouer c’est mon chouchou. On fait la connaissance cette fois d’ Iris, jeune provinciale, la petite trentaine, mariée à Pierre, médecin hospitalier, coincée entre les repas dominicaux en famille et la routine égoïste de son époux . Elle s’ennuie ferme dans la banque où elle travaille et  depuis l’enfance n’a qu’un rêve, une passion : la couture. Passant outre la mesquinerie de sa famille et de son cher mari elle s’inscrit à une formation de couturière à …. Paris. Elle va alors découvrir une nouvelle vie et faire la rencontre de Marthe, ancienne égérie et propriétaire richissime d’une maison de couture. Ses certitudes vont voler en éclat et elle va être entrainer dans une aventure diabolique qui lui fera trouver sa véritable identité. Jubilatoire et angoissant !

IMG_2981

Faut il préciser que le conte de fée ne s’arrête pas là et qu’il passe bien sûr par Hollywood, où le grand manitou  producteur de KillBill , ou The Artist, Harvey Weinstein va adapter Les gens heureux lisent et boivent du café sur grand écran.

Agnes-Martin-Lugand-des-rues-de-Rouen-aux-studios-de-Hollywood_visuel_article2

Agnès Martin- Lugand Crédit photos DR

Que votre dimanche soit aventureux, langoureux et amoureux …

 

 

 

 

 

2 Comments

  1. Slow Down

    20 septembre 2015 at 13 h 26 min

    Je sais ce que vais lire bientôt! Je pense que le 1er va me perturber. Cela me bouleverse toujours ces histoire de perte d’un enfant. Je crois que le 3e va beaucoup me plaire!

  2. Menger

    25 septembre 2015 at 10 h 55 min

    Je te les emprunterai volontiers !!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *