Littérature

Le roman des Guerlain

By  | 

Le roman des Guerlain

La désormais célèbre historienne, spécialiste des parfums, Elisabeth de Feydeau signe son neuvième livre dédié cette fois à la famille Guerlain et nous permet ainsi d’entrer dans le monde très fermé de la parfumerie.

E de Feydeau

Le fondateur Pierre-François-Pascal, pose la première pierre de l’édifice au début du XIXème siècle, ses héritiers vont au fil du temps construire l’empire Guerlain.

le-roman-des-guerlain

Le roman des Guerlain

Pierre-François-Pascal Guerlain, fils d’un potier d’étain et marchand d’épices à Abeville se fait émanciper à l’âge de 19 ans afin d’aller vivre sa vie et ses rêves à Paris. En 1818, il entame une carrière de « commis-marchand et voyageur » au sein de la famille Briard, parfumeurs depuis 1787. Talentueux, passionné et curieux, il ouvre sa première boutique en 1828, rue de Rivoli (tout près de l’hôtel Meurice où se pressent dandys et richissimes familles anglaises). La voie du succès est tracée. Surnommé le prince des parfums, il fréquente les plus grands et devient le parfumeur attitré de l’impératrice Eugénie.

flacons Guerlain

Ses héritiers s’appellent Aimé, Jacques, Jean-Paul et partagent son talent, son savoir-faire, sa créativité ainsi que sa devise : « Faites de bons produits, ne cédez jamais sur la qualité. Pour le reste, ayez des idées simples et appliquez les scrupuleusement ».

guerlain 2

Le roman des Guerlain

À la faveur du récit, on est transportés dans le Paris du Second Empire, de la Belle Epoque, sous les barricades ou les bombes mais aussi dans le flot de la modernité et du progrès de ces époques à l’urbanisme galopant et à l’architecture florissante. S’appuyant sur les archives de la famille, Elisabeth de Feydeau retrace également les premières utilisations des odeurs de synthèse mêlées aux fragrances naturelles, conjugue l’art du parfum à tous les temps et nous entraine dans une valse enivrante de noms évocateurs comme Mitsouko, Jicky, Après l’ondée, Shalimar, Vol de nuit et bien sûr l’Heure Bleue, crée en 1912 et  « distribué aux Poilus sur des mouchoirs glissés dans les colis par les marraines de guerre pour remonter leur moral », c’est aussi le parfum préféré de l’auteur.

guerlain3

Le roman des Guerlain

Le parfum a toujours eu une grande importance dans ma vie (je me souviens encore aujourd’hui de ma première eau de toilette reçue pour ma communion, Ô de Lancôme), je le porte comme une signature, une sorte d’identité, voire un petit bout de moi-même. Adolescente je collectionnais tous les échantillons des grandes maisons (pas ces espèces d’allumettes que l’on donne maintenant) séduite autant par l’élégance des flacons que par la puissance des senteurs. À 20 ans, je suis tombée en amour pour Shalimar de Guerlain et lui suis restée fidèle plusieurs années.

J’ai eu la chance d’être invitée à la signature de ce roman à la boutique historique des Champs Elysées et je me suis régalée, rassasiée, gavée de belles images que je partage avec vous aujourd’hui. Et même si le raffinement et la délicatesse sont des valeurs subclaquantes aujourd’hui (non je n’ai pas 105 ans) elles restent pour moi le pilier de ma vie.

shalimar

Grâce à ce livre passionnant, j’ai découvert l’histoire de la crème Nivéa, l’origine du premier bâton de rouge à lèvres, l’importance des odeurs de synthèse, le rôle des femmes dans l’inspiration de certains chefs-d’oeuvre olfactifs…

guerlain 6

Je vous souhaite un dimanche parfumé, enivrant et grisant !

IMG_7678

 

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *