Lifestyle

Jamais sans mes ustensiles de cuisine

By  | 

« Les bons outils font les bons ouvriers », il en va de même en cuisine, où les bons ustensiles sont indispensables. Sans pour autant me prendre pour un chef étoilé et même si j’ai pas mal épuré mes tiroirs et mes placards depuis mon déménagement il me reste les essentiels pour faire de bons petits plats. J’y vais donc de ma petite liste afin de vous simplifier la vie dans la cuisine, liste non exhaustive puisqu’il s’agit évidemment de mes petites manies.

Jamais sans mon tablier

Il faut bien l’avouer, je ne peux pas cuisiner sans tablier, qu’il soit en lin, en coton ou en toile cirée, il me protège des taches, éclaboussures et autres salissures que je crains toujours de faire  ..

Tablier Série limitée Louise

Tabliers Série limitée Louise

 

Jamais sans mes couteaux 

Il est bien évident qu’on ne peut découper de la viande, des légumes, des poissons ou des fruits sans un bon couteau. Couteaux japonais, d’office, de chef, à légumes, crantés, pour ma part, ma vie à changé depuis que j’ai découvert les couteaux  TB (Tarrerias-Bonjean) en céramique ou en acier.

Couteau TB

 

couteau-santoku-17-cm-

couteau-santoku-17-cm-

 

Parmi mes petits chouchous, il y a aussi le couteau à pamplemousse, le zesteur,  le couteau à tomates, le couteau à beurre (suédois en bois et uniquement), l’économe (suédois lui aussi, moins raide que le français), la pelle à fromage (suédoise encore, idéale pour les lamelles de gruyère, comté et toutes les pâtes dures).

Jamais sans peser

J’ai des amies qui « balancent » la farine, le sucre ou le beurre dans leurs recettes, sans mesurer, sans peser, pour ce qui me concerne je respecte au gramme près la quantité des ingrédients. Verre doseur, balance électronique et cuillère balance digitale (pour peser les très faibles quantités) font donc partie de ma panoplie du petit cuisinier.

Jamais sans ma volette à pâtisserie

Elle coûte 3 francs 6 sous, ne prend pas de place et s’utilise pour refroidir les gâteaux, les tartes et les pains, la mienne a une histoire car elle me vient de ma grand-mère chérie …

chouquettes

En vrac, jamais sans cuillère en bois, sans papier sulfurisé, sans planche à découper, sans Maryse (spatule), sans écumoire, sans pinceau, sans film alimentaire, sans passoire, sans cuit-vapeur, sans robot, sans moule mou, sans plat à four  ………etc

ustensiles de cuisine

ustensiles de cuisine

 

Que votre dimanche soit culinaire, gourmand et gourmet.

 

1 Comment

  1. Slow Down

    19 avril 2015 at 8 h 51 min

    Tout pareil! Même si cela fini par prendre pas mal de place. Mon rêve un robot pâtissier Kitchen Aid, mais la place me manque définitivement ! Et le temps aussi

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *