Expo

Icônes de l’art moderne, la collection Chtchoukine

By  | 

Icônes de l’art moderne, la collection Chtchoukine

A moins de vivre dans une grotte vous avez forcément entendu parler de cette exposition à la Fondation Vuitton intitulée Icones de l’Art moderne, la collection Chtchoukine,  débutée le 22 octobre et prolongée jusqu’au 5 mars 2017 .

IMG_5754

Cette expo a un tel succès qu’elle est prolongée de quelques semaines, génère 300 réservations par demie-heure sur internet et a conquis plus de 600 000 personnes en quelques mois.

IMG_5760

Serguei Chtchoukine peint par Xan Krohn 1916

Elle rend hommage au plus grand mécène du 20 ème siècle, le russe Serguei Chtchoukine (1854-1936), magnat du textile moscovite et richissime détenteur d’une collection unique et exceptionnelle d’art moderne français présentée pour la première fois en France : Les murs de quatorze salles sur quatre étages sont couverts de 130 chefs d’oeuvre de maitres impressionnistes, post-impressionnistes et modernes.

Paul Gauguin Scène de la vie tahitienne

Paul Gauguin Scène de la vie tahitienne

Icônes de l’art moderne, la collection Chtchoukine

Sergei Chtchoukine, issu d’une famille industrielle prospère et passionnée d’art,  débute sa  propre collection par l’achat de tableaux d’artistes norvégiens, allemands et anglais. A partir de 1898, après sa rencontre avec différents marchands d’art français dont le célèbre Paul Durand-Ruel, il choisit d’acheter uniquement des toiles signées par des artistes français : cinquante-quatre Picasso, quarante et un Matisse, onze Cézanne seize Gauguin, quinze Derain, treize Monet, cinq Degas, quatre Van Gogh, sans parler des dizaines de Marquet, Douanier Rousseau, Manet, Renoir, Vuillard, Toulouse Lautrec ou Pissarro. viendront ainsi  enrichir cette incroyable collection.

Paul Cézanne, Mardi-gras

Paul Cézanne, Mardi-gras

Le Douanier Rousseau Vue du Pont de Sèvres et des coteaux de Clamart, Saint Cloud et Bellevue (1908)

Le Douanier Rousseau Vue du Pont de Sèvres et des coteaux de Clamart, Saint Cloud et Bellevue (1908)

Icônes de l’art moderne, la collection Chtchoukine

En 1890, il s’installe avec sa famille au palais des princes Troubetskoï (acquis par son père en 1882) à Moscou. En 1908, après une succession de drames personnels (le suicide de deux de ses fils et le cancer fulgurant de sa femme) il décide d’ouvrir sa collection au public le dimanche matin et gratuitement, permettant ainsi aux Moscovites de découvrir les peintres d’avant-garde français. Son audace et son courage influenceront les jeunes artistes russes de l’époque. On retrouve, d’ailleurs, dans l’expo de la Fondation Vuitton des oeuvres d’artistes russes comme Malevich confrontées aux toiles cubistes de Picasso .

La salle Picasso au Palais Troubetskoï

La salle Picasso au Palais Troubetskoï

La salle Gauguin

La salle Gauguin

 

Icônes de l’art moderne, la collection Chtchoukine

La guerre puis la révolution de 1917 contraint Chtchoukine à s’expatrier et à rejoindre la France laissant derrière lui son exceptionnelle collection. Réquisitionnée et interdite pendant quelques années d’exposition par décret de Staline au titre de la lutte contre « l’art bourgeois » , les oeuvres de la collection seront réparties entre le Musée Pouchkine à Moscou et le Musée d’état de l’Ermitage à Saint -Petersbourg.

Réclamée par la famille du collectionneur afin d’honorer sa mémoire, cette exposition permet enfin de réunir ces collections pour la première fois hors de Russie grâce à l’accord exceptionnel  avec les deux grands musées russes ( jamais aucun musée russe n’a prêté autant de chefs d’oeuvre en même temps)

Astuces Kathnko : achetez votre billet sur internet afin de ne pas faire la queue dehors, téléchargez l’application FLV sur votre téléphone pour éviter de louer un audioguide , enfin prévoyez près de 3 heures pour apprécier totalement la visite.

Claude Monet, Le déjeuner sur l'herbe

Claude Monet, Le déjeuner sur l’herbe

 

1 Comment

  1. Pingback: Les bonnes nouvelles du 6 au 12 mars - Kath-n-Ko

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *