Expo

Expo Fashion forward au musée des Arts Décoratifs

By  | 

Je vous en ai parlés dans mes bonnes nouvelles de la semaine , le musée des Arts Décoratifs célèbre les 30 ans de sa collection de mode et propose à cette occasion une magnifique rétrospective. Evidemment, j’y suis allée, photos à l’appui.  Ne faites pas comme moi, pensez à prendre vos places à l’avance sur le site internet www.lesartsdecoratifs.fr, sinon vous risquez fort d’attendre sur le trottoir …

Fashion forward

La Mode, ici, se découvre dans une scénographie élégante et sobre mettant en valeur plus de 300 costumes devant des décors (miroirs, tapisseries, boiseries) de leur époque, propriété du musée. Réalisée chronologiquement, du XVIIe siècle à nos jours, l’exposition débute par des tenues d’hommes et de femmes lourdement brodés et magnifiquement conservés : manteaux de cour, vestes ou gilets, robe à la française, à l’anglaise ou à la polonaise, les formes et l’inspiration évoluent au fil du temps et au gré des voyages et l’on découvre que les tenues masculines vont peu à peu  gagner en sobriété et en discrétion, comme oubliées des couturiers .

Fashion award 3

Fin du règne de Louis XIV

fashion forward 2

Seuls les accessoires sont à l’abri derrière une vitre,  les mannequins, eux ne sont pas protégés, ce qui déclenche des alarmes à chaque mouvement un peu trop insistant des visiteurs.

IMG_2343

Louis XVI

IMG_2344

Robe à l’anglaise sous Louis XVI

 

fashion forward

Tenues de cour Empire

Fashion forward5

Arrivent les crinolines et les robes à transformation (fin du second Empire)

IMG_2364

En 1857 , Charles Frederick Worth fonde sa maison de couture, il est le premier à organiser des défilés et surtout à signer ses créations par une griffe comme des oeuvres d’art. La Haute Couture est née. Grace à Paul Poiret , le corset disparait au profit d’une ceinture en gros grain incrustée dans la jupe de la robe.

fashion forward 6

Enfin, dans la nef,  sur un escalier gigantesque,  les mannequins posent pour un défilé immobile représentant  la femme de la moitié du XXème siècle à nos jours, libérée de toutes contraintes. Dior,  Balmain,  Balenciaga, Chanel, Paco Rabanne, Courrèges, coté pile, Montana, Mugler, Alaia, Westwood, Gaultier (entre autres) coté face et l’on s’amuse à reconnaitre certaines robes emblématiques des années 1960, 1970 (robe de Mireille Darc de Guy Laroche, celle de Paco Rabanne en métal, le tailleur Chanel etc)

IMG_2410

fashion forward7

fashion forward8

 

Cerise sur le gâteau, pour 4 euros de plus on peut visiter l’expo voisine consacrée à la fashionista la plus célèbre du monde : Barbie

Fashion Forward du 7 avril au 14 août

LES ARTS DÉCORATIFS , 107 rue de Rivoli, Paris 750001

 

5 Comments

  1. Slow Down

    27 avril 2016 at 7 h 05 min

    Assurément, une expo à ne pas manquer! Elle est programmée

    • kath-n-ko

      27 avril 2016 at 17 h 08 min

      Tu as raison et surtout n’oublie pas de finir par Barbie 🙂

  2. Sauvazine

    12 mai 2016 at 15 h 42 min

    J’ai beaucoup aimé la balade dans le temps. Les pièces exposées dans la nef sont vraiment magnifiques 🙂

    • kath-n-ko

      12 mai 2016 at 17 h 07 min

      Ce fut un rêve cette expo, je me serai bien laissée enfermer dans le musée pour y passer la nuit 🙂 Merci pour ce commentaire !

  3. Pingback: En route pour 2017 - Kath-n-Ko

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *