Billet d'humeur

Profession : vinaigrier parfumeur

By  | 

sigle guerlain

 

 

Invitée il y a quelques temps à un atelier olfactif chez  Guerlain à la Cour des Senteurs de Versailles- Cour des Senteurs dont je vous ai déjà parlé dans un article précédent ( « Si Versailles m’était conté ») –  je n’ai pas manqué de prendre des notes pour vous faire partager la magie de cet univers du sent-bon.

Nous sommes une petite dizaine ce jour là conviées par  Elisabeth de Feydeau  créatrice d’ Arty Fragrance, historienne passionnée de senteurs et  reçues par Maxence, responsable de la boutique aménagée pour l’occasion.Guerlain à la Cour des senteurs

 

Impossible de parler de cette marque ancestrale sans parler Histoire :

Pierre-François-Pascal Guerlain  s’installe en tant que  vinaigrier- parfumeur  en 1828 dans une  boutique au rez de chaussée de l’hôtel Meurice, rue de Rivoli dans le Paris flamboyant de l’époque.

Parallèlement aux vinaigres de parfum, il crée pour le plus grand plaisir des élégantes et des dandys de l’époque, savons parfumés, crèmes de soins, lotions, produits de beauté et de maquillage.

Le succès est immédiat et des personnalités célèbres telles que la Marquise de Girardin, Lord Seymour ou Honoré de Balzac deviennent ses clients attitrés

En 1853 Napoléon III lui commande une Eau de Cologne  pour sa future épouse, l’impératrice Eugénie , l Eau de Cologne Impériale est née.

Créée dans un flacon symbolisant la colonne Vendôme par sa forme et l’Empire par ses abeilles, il est doré à l’or fin .

Le parfumeur est baptisé « parfumeur breveté de sa Majesté » il devient alors le fournisseur des cours impériales européennes.

Nous (re) découvrons alors ce magnifique parfum, toujours habillé d’abeilles et personnalisable  aujourd’hui grâce à une gravure sur verre immédiate.

eau de cologne impériale

 

L’aventure continue avec Aimé Guerlain digne successeur  de son père qui  crée en 1889, le premier parfum de synthèse « Jicky »  imaginé en hommage à Jacqueline, l’amour de sa vie.

Parfum hautement révolutionnaire puisqu’il allie pour la première fois des matières naturelles à des molécules de synthèse, changeant à tout jamais l’histoire du parfum.Son frère Gabriel en dessine le flacon  et Baccarat le réalise.

D’abord incompris par les femmes, il devient le premier parfum unisexe

flacons de parfum Guerlain

 

Maxence alliant le geste à la parole nous apprend alors à reconnaitre différentes matières premières avec des échantillons:  la vanille succède au vétiver qui lui même précède  la bergamote puis l’ambre, la fève tonka et comme nous risquons d’y perdre notre nez, des coupes de grains de café à humer sont distribuées .

L’ambiance est bon enfant, les sourires et les rires fréquents, le bonheur est à portée de nez.

En 1912, le neveu Jacques Guerlain crée l’emblématique « Heure bleue « à base de vanille, d’iris et de violette, puis en 1922 le flamboyant  Shalimar,  premier oriental de l’Histoire à base de bergamote, d’iris et de vanille .Boudé à sa création, madame Guerlain eut alors l’idée de génie de le porter sur le Transatlantique qui l’emmenait à New York , envoutant ainsi  les passagers qui conquis par cette nouvelle fragrance assurèrent son succès,  il joue les stars encore aujourd’hui outre-Atlantique .

shalimar

 

Nous faisons alors une petite pause gourmande  avec la dégustation de macarons Lenôtre aux parfums subtiles et délicats.

Ensuite nous  reprenons  notre aventure olfactive  en évoquant  » Vétiver », première eau de toilette masculine de 1959 créée par Jean Paul Guerlain  suivie quelques années plus tard du célébrissime  « Habit rouge » où le  jasmin et la  fougère côtoient  la  civette et le sous-bois.

On nous explique comment reconstituer l’odeur du muguet ( très difficile à capter) en « passant » par l’iris , ou comment recréer « la rose idéale,  on nous vante les mérites de la fève tonka, des propriétés antiseptiques et antalgiques du patchouli….

Guerlain

 

Enfin on nous raconte les dernières collections  » Les Parisiennes », « l’art et la matière », « les exclusives », on nous parle marketing avec le concept de la nouvelle »Petite Robe noire couture » et des projets de la Maison Guerlain.

Nous repartons de cet atelier, la tête dans les nuages,le nez jusqu’aux oreilles, conquises et convaincues : c’est sûr notre prochain parfum sera un Guerlain

-ATELIER GUERLAIN ( pour les petits et les grands)

COUR DES SENTEURS

8 rue de la Chancellerie

Versailles

Que votre semaine soit parfumée, fleurie et envoutante !Guerlain

 

3 Comments

  1. Slow Down

    15 mai 2014 at 20 h 57 min

    Dire que j’habite à 5mn de Versailles et que je ne suis pas encore allée à la cour des Senteurs! Tu me donnes encore plus envie de réparer cette erreur!

  2. kath-n-ko

    16 mai 2014 at 18 h 25 min

    A l’occasion lis mon article sur la cour des senteurs ( si ce n’est déjà fait)  » si Versailles m’était conté » je l’ai fait qqs jours après l’ouverture
    C’est 1 endroit très agréable ouvert le dimanche en plus
    Merci pour le commentaire
    bon we

  3. Marie

    22 mai 2014 at 8 h 10 min

    Merci pour mon abonnement.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *